Aidez-nous,
parlez du site autour de vous :
|
Arretons la douleur

Douleurs Sans Frontières alerte l’opinion et provoque un vaste mouvement pour qu’un vote de résolution à l’Assemblée Générale des Nations Unies afin d’obtenir le droit pour les peuples, quelque soit leur condition et leur culture, à disposer des moyens propres à prendre en charge la douleur, la souffrance et les symptômes de fin de vie.

Accéder à la pétition en ligne.

Newsletter

S'inscrire ne vous engage à rien

A part peut-être, si vous l'acceptez, de recevoir régulièrement le bulletin de nos actions dans le monde, et d'être informés des nouveaux participants aux actions de Douleurs Sans Frontières.

Insert you email adress (The newsletter is in French) :

Article paru dans "le Progrés" II

                                            

                                    

 

 

 

   LYON 1er. Article paru le  Mardi 29 Mars dans LE PROGRES.

 

La douleur mise en scène dans une pièce interactive.

 

« J’ai mal, mais je me tais »

Trois comédiens de la compagnie Tenfor, ont abordé, dimanche après midi, salle Paul Garcin,le thème de la douleur, lors de la première représentation du théatre-forum intitulé « Aïe plus jamais ça ».

Environ 200 personnes étaient présentes pour regarder, mais aussi pour participer aux saynètes organisées par l’ONG  Douleurs sans Frontières.

Thésée, après avoir battu le minotaure, souffre de douleurs. Son ami Minos ne comprend pas qu’il se plaigne tout le temps. Ariane, elle, l’écoute. A la fin de la       représentation, le public a commenté les réactions de Thésée et de ses proches. Certains ont pu monter sur scène pour rejouer une partie de la pièce, en donnant des conseils à chacun des personnages : «  je pense que Thésée a besoin de parler de ce qu’il ressent avec d’autres personnes qui souffrent comme lui, et qui peuvent le comprendre ».

Le public, constitué essentiellement de personnes concernées par la douleur a expliqué son ressenti. « On est habitué à subir » confie une femme dans la salle.

Ce projet de théatre-débat, vise à sensibiliser le grand public, pour une meilleure écoute des personnes souffrantes, et ainsi tordre le coup à certaines idées reçues telle que : « Si les médecins ne trouvent rien, c’est qu’il n’y a pas de douleur. »

Toutes les remarques du public serviront à la réalisation d’un livre blanc qui sera présenté au gouvernement, dans l’optique de mettre en place un plan de lutte contre la douleur.

 

        Prochaines représentations du théatre-forum :

                - Marseille :représentation annulée

                - Lyon : Juillet 2011

                - Caen :  septembre 2011

Les dates exactes seront annoncées prochainement.

Une question, une remarque, un commentaire ?


Nom :  
Email :