Aidez-nous,
parlez du site autour de vous :
|

Médecin assistant technique DSF Cambodge

 

Le Médecin Assistant Technique est sous la responsabilité directe du Coordinateur Santé et du Directeur National Cambodge présents sur le terrain ainsi que du Directeur des Programmes au siège DSF-France. Il travaille en étroite collaboration avec le Coordinateur Santé ainsi que l’équipe médicale et paramédicale sur place.

Présentation de Douleurs Sans Frontières et du projet:

Douleurs Sans Frontières est une ONG médicale française spécialisée dans le traitement de la douleur et des soins palliatifs. Elle a été créée en 1996 par des médecins spécialistes de la douleur et des soins palliatifs précurseurs en France. DSF a été reconnue d’utilité publique en 2003 par le Conseil d’Etat français.


Le Cambodge est l’un des premiers pays d’intervention de DSF ; les activités étaient alors  essentiellement tournées vers la gestion de la douleur des « membres fantômes » des amputés conséquence des nombreuses mines antipersonnelles. Au fil des années, DSF-Cambodge a adapté ses activités en fonction des besoins exprimés et les demandes des acteurs locaux et des Institutions du pays avec lesquelles DSF travaille en étroite collaboration.

Sa stratégie d’intervention est fondée sur le transfert de compétences via le soutien technique et logistique dans les hôpitaux publics, la formation de la communauté soignante à l’échelle nationale, ainsi que l’expertise technique auprès du Ministère de la Santé. L’expertise de DSF est également régulièrement sollicitée par les institutions internationales.


Actuellement, le Ministère de la Santé cambodgien et l’hôpital Calmette ont pour projet le lancement d’un Centre National de Lutte Contre le Cancer. Dans cette optique, ils ont sollicité l’expertise de DSF sur la prise en charge de la douleur et des soins palliatifs, essentielle à une prise en charge de qualité en cancérologie, créant l’occasion de développer conjointement une prise en charge curative et palliative.


Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2007 à l’échelle mondiale, le cancer était responsable de 7,9 millions de décès. Le nombre prévisionnel pour 2030 atteindrait 12 millions de malades, celles-ci majoritairement dans les pays en voie de développement.

En 2005 au Cambodge, les cancers étaient la 4ème cause de mortalité. Cependant, ces données sont sous-estimées du fait d’une insuffisance de diagnostic.

Face à la préoccupation croissante des Autorités Sanitaires pour cette problématique, une dynamique institutionnelle est en train d’émerger dans le Royaume avec pour conséquence une augmentation du nombre de diagnostics de cancers. Les projections pour 2030 sont préoccupantes : le cancer  comme 2ème cause de mortalité (environ 25%) après l’ensemble des maladies transmissibles. L’organisation d’une prise en charge de qualité pour ces patients prend alors tout son sens.

À ce jour, il n’existe qu’une seule unité d’oncologie au Cambodge, à l’Hôpital Khméro- Soviétique. Le taux d’occupation des lits est supérieur à 300% et au vu du diagnostic tardif et des prix onéreux des traitements curatifs, 60% des patients hospitalisés relèvent de la prise en charge palliative.

L’enjeu pour DSF est d’apporter son expertise pour inscrire la prise en charge de la douleur, les soins de support et les soins palliatifs dans un processus de prise en charge globale des patients cancéreux ou atteints d’une autre pathologie chronique et nécessitant ces soins. Cette prise en charge globale, engagée dès le diagnostic de la maladie, permet de maintenir une qualité de vie optimale des patients jusqu’à leur mort.

Afin de répondre aux demandes institutionnelles, le projet élaboré s’articule autour de 4 grands axes :

  • L’implantation de 15 lits de Soins Palliatifs pour les patients indigents hospitalisés dans un service de Médecine Générale, une consultation douleur et soins palliatifs ainsi qu’une équipe mobile intra-hospitalière à l’hôpital Calmette.

  • La mise en place d’un service de soins à domicile sur la Municipalité de Phnom Penh géré par une ONG locale.

  • Un large volet de formations douleurs et soins palliatifs adressées aux professionnels médicaux et paramédicaux en formation continue comme en formation initiale,  reconnues nationalement.

  • L’élaboration de messages de santé à l’échelle nationale via des outils d’Information, d’Education et de Communication (IEC) centrés sur la douleur, la cancérologie et les soins palliatifs en collaboration avec une ONG locale.


Descriptif du poste :
  • En collaboration avec l’équipe médicale et paramédicale de DSF, et sous la responsabilité du Coordinateur Santé,  le Médecin Assistant tTechnique a pour rôles :

À l’hôpital Calmette et avec l’Équipe Mobile de Soins à Domicile (EMSD)

  • Soutien technique et suivi clinique directement au lit du malade sur la « méthode du compagnonnage » centrés sur la douleur et les soins palliatifs auprès des soignants sur les 15 lits d’hospitalisation en soins palliatifs, la consultation et l’équipe mobile intra hospitalière de Calmette ainsi qu’auprès de l’équipe de soins à domicile de l’ONG locale sur la Municipalité de Phnom Penh :

  • Accompagner les médecins dans le diagnostic de la douleur et des soins palliatifs, la symptomatologie, les diagnostics différentiels et la pharmacologie.
  • Apporter un soutien aux médecins sur les prescriptions médicamenteuses et non médicamenteuses du soulagement de la douleur et des traitements de confort en lien avec les soins palliatifs et sur l’éducation de la famille du patient.
  • Transmission des outils et des méthodes nécessaires à une prise en charge adaptée de la douleur et des soins palliatifs.
  • Formations théoriques adaptées aux besoins des soignants sur le terrain.
  • Rédaction de protocoles de soins en français traduits en khmer et leur mise en pratique,
  • Participation auprès des soignants dans la prise en charge de la souffrance psychologique des patients et de leur famille avec une initiation à la relation d’aide.
  • Soutien des médecins dans la technique des gestes médicaux en respectant les règles d’hygiène et d’asepsie.
  • Transmission des autres tâches relevant de son rôle médical.

 


 

 


Formation

 

  • Participation aux formations continues des professionnels de santé sur la douleur et les soins palliatifs en cancérologie : Formations Nationales / Formations Internes sur Calmette

    • Participation à l’élaboration des contenus des formations et au dispositif de formation  (alternance théorie pratique, évaluation, etc.).

    • Enseignements théoriques et pratiques.

    • Accompagnement dans la formation des formateurs nationaux Cambodgiens.

 


 

 


Informations au public

 

  • Participation à l’élaboration des messages de santé à visée nationale sur le volet technique des thématiques de santé, en collaboration étroite avec une ONG locale pour la partie artistique et l’équipe DSF pour les messages de santé :

  • Rôle d’expert médical pour le contenu des messages diffusés.
  • Participation à la réalisation d’outils Information – Éducation – Communication.

Ce profil de poste peut être modifié en fonction de l’évolution des programmes de DSF et des priorités définies par le Directeur des Programmes, le Directeur National Cambodge et le Coordinateur Santé.


  • Dans toutes les activités de soins et de formation, le Médecin Assistant Technique s’attache à travailler aux côtés des soignants Cambodgiens avec pour objectif de les rendre autonomes dans la prise en charge de la douleur et des soins palliatifs. De plus, ses actions doivent tenir compte des particularités culturelles, économiques et sociologiques propres au Cambodge.

Responsabilités envers le Coordinateur Santé :
  • Les missions du Médecin Assistant Technique sont étroitement liées au Projet Cancérologie et Soins Palliatifs. De ce fait, celui-ci doit tenir compte des recommandations du Coordinateur Santé dans la mise en pratique de ses actions afin de suivre l’avancée du projet. Ses missions sont définies pour répondre aux objectifs globaux du projet et doivent permettre d’atteindre les indicateurs annoncés dans le cadre logique.

  • Le Médecin Assistant Technique est tenu de rendre compte de l’avancée des activités au Coordinateur Santé par des réunions mensuelles et des rapports d’activités trimestriels. Il aura à rédiger un rapport de fin de mission.

  • Il doit informer et avoir l’accord du Coordinateur Santé avant de prendre toute nouvelle initiative non définie dans ses objectifs de mission.

  • Son expertise et son investissement peuvent être sollicités dans le cadre des autres projets en cours et à venir dans le pays.


Profil du candidat :
  • Formation : Médecin avec formation et expérience dans le domaine de la gestion de la douleur et des soins palliatifs, et des connaissances en cancérologie. Une expérience dans un contexte de développement international est un atout. Il est aussi souhaitable d’avoir une expérience de formation. Intérêt à travailler auprès de patients atteints de pathologies chroniques essentiellement cancéreuses, mais aussi VIH et autres.

  • Langues : Français – Anglais écrit et parlé indispensables

  • Les échanges avec les équipes soignantes locales se font majoritairement en français par le biais d’un traducteur franco khmer si besoin. Cependant, la maîtrise de l’anglais est nécessaire pour les réunions avec les partenaires institutionnels et internationaux. De plus, le Médecin Assistant Technique est amené à écrire des rapports en français et en anglais.  
  • Qualités :

  • Savoir manier les outils informatiques Word, Excel, PowerPoint.
  • Capacités d’adaptation à un nouvel environnement, de flexibilité, à travailler en équipe, à référer, capacités de supervision clinique, d’enseignement et de pédagogie.

Compléments :

  • Terrain de mission : Phnom Penh. Toutefois, des déplacements en province sont susceptibles d’être prévus.  

Conditions :
  • Statut : Volontaire de Solidarité internationale

  • Durée du contrat : 1 an minimum dès que possible

  • Indemnité : Per Diem de 900 dollars/mois + logement pris en charge par l’ONG

Billet d’avion A/R, Couverture santé générale et mutuelle + assurance rapatriement à la charge de DSF             

Une question, une remarque, un commentaire ?


Nom :  
Email :