Aidez-nous,
parlez du site autour de vous :
|

Témoignage - Laura, 1er Janvier 2012

 

Les réseaux de soins au Mozambique, l’histoire de Laura, future maman

 


 

Laura a 35 ans et attend son enfant ; elle vit avec sa famille à Cochombane, dans la province de Gaza, au Sud du Mozambique. De fortes douleurs aux jambes motivent Laura à se rendre au centre de santé de son district (très éloigné de son domicile), afin de consulter un médecin. Le médecin de ce centre de santé travaille en partenariat avec Douleurs Sans Frontières dans le cadre du projet « réseaux de soins » visant à assurer un accompagnement des patients entre le domicile et les structures sanitaires ; le médecin, inquiet pour la santé de Laura dont les fortes douleurs mettent en péril sa grossesse et conscient du fait que Laura soit en difficulté pour consulter régulièrement, fait appel à Douleurs Sans Frontières afin qu’elle soit suivie à domicile par un agent de santé.

 

Ainsi, Simao, agent de santé communautaire formé par Douleurs Sans Frontières aux soins à domicile et à la prise en charge de la douleur rend visite à Laura à son domicile pour lui proposer un suivi adapté et personnalisé et lui éviter de longs déplacements. En coordination avec le médecin du centre de santé, Simao apporte régulièrement à Laura les médicaments prescrits par le médecin et fait part à ce dernier de l’évolution de l’état de santé de la jeune femme. Aussi, ces douleurs de type neuropathiques importantes dans les 2 jambes, typiques du VIH/sida, amènent l’infirmier de Douleurs Sans Frontières  qui accompagne et forme les Agents de santé communautaires, à sensibiliser Laura à faire le test du VIH. Le test s’avére positif et Simoa accompagne Laura pour commencer le programme de prévention mère-enfant (il s’agit, au-delà du traitement ARV pour la mère de prendre les mesures nécessaires pour éviter que le bébé ne soit infecté par le virus du sida). Ainsi, Simao et l’infirmier rendent régulièrement visite à Laura pour la sensibiliser à l’importance de ce programme et l’aider dans ses soins quotidiens. Ils assurent par ailleurs la continuité de la prise en charge de la douleur initiée dans le centre de santé. Laura voit ainsi ses douleurs diminuer grâce aux médicaments antalgiques prescrits par le médecin et apportés à son domicile par Simao ; elle est accompagnée pour faire face au VIH/SIDA, éviter que son enfant ne soit contaminé et surtout aidée pour que sa séropositivité soit acceptée dans sa famille et sa communauté sans exclusion ni stigmatisation.

A suivre…

Témoignage recueilli par Céline de Douleurs Sans Frontières, Responsable du projet santé développé au Mozambique.

Une question, une remarque, un commentaire ?


Nom :  
Email :