Aidez-nous,
parlez du site autour de vous :
|

Témoignage - Carlos, Janvier 2012

 

Les soins à domicile au Mozambique, l’expérience du jeune Carlos

 


 

Carlos a 14 ans et vit dans un quartier de la petite ville de Chibuto, dans la province de Gaza, au Sud du Mozambique. Depuis 2 ans, Carlos souffre de douleurs au niveau des jambes avec des plaies qui ne cicatrisent pas malgré les différents traitements ; cette situation a isolé Carlos qui ne pouvait plus aller à l’école ni contribuer à l’agriculture familiale.

Elisa, Agent de santé communautaire formée aux soins à domicile et à la prise en charge de la douleur dans le cadre du projet développé par Douleurs Sans Frontières a repéré Carlos et a mis en place, avec l’équipe, un suivi à domicile pour accompagner le jeune garçon.  Ainsi, chaque jour de la semaine, Elisa est venue lui rendre visite à domicile durant 5 mois. Lors de ces visites, Elisa l’a aidé à prendre ses médicaments antalgiques prescrits par le médecin, à faire sa toilette, Elisa a fait le lien avec les structures de santé locale et a écouté Carlos, l’a réconforté et a assuré une présence auprès de ce jeune et de sa famille afin de sortir Carlos de son isolement et de lui redonner confiance en la vie.   

 

Aujourd’hui, après 5 mois de prise en charge à domicile, Carlos a moins mal et a retrouvé confiance en l’avenir et en les traitements ; il peut enfin participer à la vie familiale, à la vie sociale du quartier et, avec son entourage, mettre en place les moyens pouvant l’aider à retrouver le chemin de l’école. Carlos nous a exprimé ses sentiments lors d’une entrevue récente : «  Je suis heureux lorsque je vois arriver Elisa à la maison, elle m’aide et je peux lui confier mes peurs, lui dire comme j’ai mal….grâce à elle je me sens entouré et je vais mieux ».

Pour les jeunes comme Carlos isolés et éloignés des dispositifs de soins pour des raisons complexes qui peuvent être d’ordre géographique, financières, culturelles… les soins à domicile sont une véritable opportunité pour une prise en charge adaptée, de qualité et permettant ainsi à ces jeunes de retrouver leur dignité et leur envie de vivre.

 

Témoignage recueilli par Céline de Douleurs Sans Frontières, Responsable du projet santé développé au Mozambique.

Une question, une remarque, un commentaire ?


Nom :  
Email :