Aidez-nous,
parlez du site autour de vous :
|
Arretons la douleur

Douleurs Sans Frontières alerte l’opinion et provoque un vaste mouvement pour qu’un vote de résolution à l’Assemblée Générale des Nations Unies afin d’obtenir le droit pour les peuples, quelque soit leur condition et leur culture, à disposer des moyens propres à prendre en charge la douleur, la souffrance et les symptômes de fin de vie.

Accéder à la pétition en ligne.

Newsletter

S'inscrire ne vous engage à rien

A part peut-être, si vous l'acceptez, de recevoir régulièrement le bulletin de nos actions dans le monde, et d'être informés des nouveaux participants aux actions de Douleurs Sans Frontières.

Insert you email adress (The newsletter is in French) :

Témoignage - Malika, Janvier 2012

 



Le Centre National de prise en charge de la douleur et des soins palliatifs au Maroc, l’hospitalisation de Malika accompagnée par sa fille

 


 

Malika a 45 ans et est hospitalisée au centre depuis quelques jours. Malika vit avec sa fille de 25 ans, celle-ci est là chaque jour au chevet de sa mère ; le mari et père les a quittée il y a bien longtemps… « Je ne sais pas quoi faire, je suis dans la chambre, maman ne parle plus, ne me regarde plus,  je me sens seule et j’ai peur….. »


Nous avons appris à cette jeune fille à toucher sa maman, a lui parler doucement des bons moments dont elle se souvenait… elle s’est alors mis à lui parler de leurs fous rires, mais aussi de leurs petites embrouilles…Doucement leurs mains se sont rencontrées : « Maman m’entend…elle sait que je suis là ! Elle me sert la main ! Elle m’a souri ! C’est un réel bonheur pour moi ! »


Les soignants du centre ont aidé cette jeune fille à reprendre contact avec sa Maman. Toutes deux se sentent mieux. Dans le centre, les chambres sont équipées pour recevoir les patients avec leurs familles afin que ces dernières puissent être présentes jours et nuits, accompagner leurs proches et bénéficier de l’écoute, l’accompagnement et la formation des soignants.


La prise en charge de la douleur et les soins palliatifs prennent en compte le patient dans sa globalité avec sa famille, son histoire et son vécu.

L’objectif des soins palliatifs n’est pas de guérir, mais de préserver la qualité de vie la meilleure pour les patients et leur famille.

C’est accorder à son corps toute l’intention qu’il mérite.

C’est le soulagement de sa douleur et des symptômes gênants.

C’est reconnaitre sa souffrance psychologique, sociale et spirituelle.

C’est être considéré comme une personne.

C’est être traité avec dignité.

C’est éviter les traitements et les examens médicaux déraisonnables

C’est l’apaisement de la douleur et de la souffrance


Témoignage recueilli par Yolande, infirmière Douleur Sans Frontières en charge de la formation des équipes soignantes du Centre National de prise en charge de la douleur et des soins palliatifs au Maroc

Une question, une remarque, un commentaire ?


Nom :  
Email :