Aidez-nous,
parlez du site autour de vous :
|

Aidez-nous ! Pour quoi ?

Grâce à la fidélité et à la générosité de nos donateurs, nos équipes peuvent agir chaque jour, en toute indépendance. C’est votre soutien qui nous donne les moyens d’intervenir dans les contextes d’urgence, et de fournir aux populations en détresse une aide médicale de qualité.

Par avance, merci de votre confiance et de votre aide.

En cliquant sur le bouton “faire un don”, vous sortez de notre site pour être redirigé sur un espace bancaire sécurisé. Vous pourrez ainsi faire un don en toute sécurité.

20 € : un mois de médicaments antidouleurs
35 € : une semaine de traitement morphine pour un malade (cancer, sida, brûlé)
50 € : deux mois de médicaments antidouleurs
150 € : quinze jours de traitement local et antidouleur pour un enfant brûlé

Comment ?

Par prélèvement pour un don régulier

Dons régulier

Par Carte bancaire ou Paypal

Aidez-nous

Par chèque

Cheque

FISCALITÉ

Douleurs Sans Frontières est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, reconnue d’utilité publique par décret du 10 novembre 2003, paru au J.O. du 18 novembre 2003.

Particuliers

Vous pouvez déduire directement de vos impôts 66% du montant de votre don dans la limite de 20% de votre revenu net imposable. Lorsque les dons effectués au cours d’une année dépassent la limite de 20 %, l’excédent est reporté successivement sur les 5 années suivantes et ouvre droit à la réduction d’impôt dans les mêmes conditions. Par exemple, pour un don de 50 €, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 33 €. Pour cela, il vous suffit de joindre à votre déclaration de revenus l’attestation de versement que nous vous adresserons au tout début d’année prochaine.

Douleurs Sans Frontières est également habilitée à recevoir des assurances-vie et des legs universels ou particuliers, nets de tous frais et de droits de succession. De même, les sommes héritées données à DSF sont exonérées des droits de succession.

Entreprises

Les dons versés à DSF par les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés, ouvrent droit à une réduction d’impôt de 60%, dans la limite de 0,5% de leur chiffre d’affaires. Lorsque les dons effectués au cours d’un exercice dépassent la limite de 0,5%, l’excédent est reporté successivement sur les 5 exercices suivants et ouvre droit à la réduction d’impôt dans les mêmes conditions.